Accueil 2018-07-12T12:15:51+00:00


& les Citoyens Alain Beitone, Gérard Perrier et Christian Bruschi qui ont déposé un recours au Tribunal Administratif de Marseille

L’école publique n’est pas à vendre !

Le maire de Marseille a annoncé un plan pour la rénovation des écoles marseillaises. Ce plan prévoit, en 6 ans, la construction ou reconstruction d’une trentaine de groupes scolaires en urgence absolue. Par conséquent rien n’est prévu pour les 400 autres écoles !

De plus le mode de financement est inacceptable : un Partenariat-Public-Privé (PPP) comme pour le stade Vélodrome que les Marseillais devront payer encore longtemps. Cette procédure coûte plus cher que le financement direct de la Mairie et la gestion du projet sera attribuée à de grands groupes financiers multinationaux. Une fois encore, la mairie choisit d’endetter considérablement les marseillais pendant plus de 25 ans.

Nous affirmons que d’autres choix sont possibles :

  • Réaliser un audit sur les besoins de l’ensemble des écoles marseillaises

C’est la base de toute stratégie de patrimoine. Force est de constater que la précipitation et le mode de sélection des sites s’est fait sans audit ou diagnostic terrain. Le montant de 480 000 €HT du marché remporté par le consortium TAJ, Finance Consult et Artelia pour nous « conseiller » le mode de réalisation PPP, aurait pu être utilisé pour réalisé un audit pragmatique terrain de l’ensemble des 446 écoles et ce dans un délai de six mois..

  • Bâtir un plan pluriannuel d’investissement dans les écoles

Rien ne transparait sur le plan pluriannuel d’investissement des écoles, qui devrait le seul outil s’il devait en exister qu’un d’un bon gestionnaire de patrimoine…

  • Réaliser une reconstruction-rénovation avec une MOP (maîtrise d’ouvrage publique)

Aux détracteurs de la loi MOP qui lui reprochent d’induire des temps d’études plus long, nous répondons que ce temps est nécessaire et que justement l’esprit de la loi MOP est de permettre à la maitrise d’œuvre et la maitrise d’ouvrage de phaser et contrôler à chaque phase les avancées des études. Et puis, entre nous, construire une école est l’acte de construction le plus simple pour une collectivité…

  • Conserver la gestion publique du projet et de la maintenance des écoles

Qui peut prévoir dans les prochaines années l’impact des nouvelles technologies dans les méthodes d’apprentissage, les conséquences sur le bâti et les équipements, et l’évolution démographique de nos quartiers. Le mode PPP sanctuarise, fige la maintenance par le programme spécifié dans le contrat PPP, tout écart qui sera hors programme sera de facto à négocier, à arbitrer et assurément la collectivité sera perdante financièrement …

  • Effectuer un prêt auprès de la banque européenne (avec des taux très bas)

Notre ville, Marseille, deuxième ville de France, est la ville qui sollicite le moins la banque européenne … pourquoi ? …

  • Obtenir un prêt spécial auprès de l’Etat, face à la situation catastrophique

Ce Plan Ecoles d’Avenir de notre ville a été initié par l’Etat en 2016 lors du scandale de l’état déplorable des écoles marseillaises remontées par les médias nationaux. Un suivi devait être fait, … nous n’en avons pas vu la couleur … Le personnel enseignant devait être sollicité, les parents d’élèves consultés, … rien … vide de communication, d’actions …

Les Marseillais doivent garder la main sur leurs écoles !

Nous demandons audience auprès de Mr Le Maire
pour revoir son choix du PPP au détriment de la loi MOP

Citoyens en recours au T.A., CGT Educ’action, FSU13, Maison de l’architecture et de la ville, L’Artisanat du Bâtiment CAPEB13, Syndicat des Architectes des Bouches-du-Rhône SA13, Mouvement Départemental des Parents d’Élèves de l’enseignement public MPE13, SE-UNSA, SNES-FSU, Sud Education, SNUIPP-FSU, SNUTER-FSU, Solidaires13, UNSA13, UNSA Education, UNSA Territoriaux, Vivent les Services Publics VSP13, CNT SO…

Soutenus par : Génération.S, Groupe éducation Marseille insoumise, Parti Communiste Français, Parti Socialiste, Ensemble Marseille, Parti de Gauche, Réinventons la gauche…

Site : www.marseille-contre-les-PPP.fr / Courriel : contact@marseille-contre-les-ppp.fr

Retrouvez-nous sur Facebook @MarseilleContreLesPPP ou en cliquant ici

Education – La mairie de Marseille envisage un montage en PPP pour reconstruire 52 écoles des années 60

2 septembre 2016|Presse, Publication Caisse des Dépôts|

Publié le 02/09/2016 V.L. avec AEF sur le site de