Accueil2018-11-28T12:08:20+00:00

    
& les Citoyens Alain Beitone, Gérard Perrier et Christian Bruschi qui ont déposé un recours au Tribunal Administratif de Marseille

Précisions

Depuis de nombreux mois, La pétition du collectif sur change.org demande l’arrêt de la procédure et souhaite que notre municipalité revienne à la raison et accorde du crédit aux actions suivantes :

  • Réaliser une reconstruction-rénovation avec une MOP (maîtrise d’ouvrage publique)
  • Conserver la gestion publique du projet et de la maintenance des écoles
  • Effectuer un prêt auprès de la banque européenne (avec des taux très bas)
  • Obtenir un prêt spécial auprès de l’Etat, face à la situation catastrophique
  • Réaliser un audit sur les besoins de l’ensemble des écoles marseillaises
  • Bâtir un plan pluriannuel d’investissement dans les écoles

Depuis une semaine, Jean-Marc Coppola et Benoît Payan, tous deux élus siégeant au Conseil  Municipal, ont également proposé une pétition sur change.org avec pour objectif d’atteindre plus de 10 000 signatures de marseillais inscrits sur les listes électorales afin de pouvoir déposer un projet de délibération qui pourra être inscrit à l’ordre du jour du Conseil Municipal, avec un vote et débat permettant à notre municipalité de se ressaisir sur le sujet.

Le collectif continue à appeler à la signature de sa pétition, il soutient aussi la pétition des deux élus marseillais qui depuis le début appuient ses objectifs et ses actions.

Le collectif est pluriel, il n’est en aucune façon une organisation politique mais apporte son soutien à tout ce qui peut contribuer à l’arrêt du PPP.

Le collectif est très attaché à ne pas être réduit à une force d’opposition d’organisation politique.

Pétition du Collectif : https://www.change.org/p/monsieur-gaudin-les-%C3%A9coles-publiques-de-marseille-ne-sont-pas-%C3%A0-vendre

Pétition des Elus : https://www.change.org/p/marseille-face-%C3%A0-la-privatisation-de-nos-%C3%A9coles-un-autre-projet-est-possible

L’école publique n’est pas à vendre !

Le maire de Marseille a annoncé un plan pour la rénovation des écoles marseillaises. Ce plan prévoit, en 6 ans, la construction ou reconstruction d’une trentaine de groupes scolaires en urgence absolue. Par conséquent rien n’est prévu pour les 400 autres écoles !

De plus le mode de financement est inacceptable : un Partenariat-Public-Privé (PPP) comme pour le stade Vélodrome que les Marseillais devront payer encore longtemps. Cette procédure coûte plus cher que le financement direct de la Mairie et la gestion du projet sera attribuée à de grands groupes financiers multinationaux. Une fois encore, la mairie choisit d’endetter considérablement les marseillais pendant plus de 25 ans.

Les Marseillais doivent garder la main sur leurs écoles !

Nous demandons audience auprès de Mr Le Maire pour revoir son choix du PPP au détriment de la loi MOP !

Citoyens en recours au T.A., CGT Educ’action, FSU13, Maison de l’architecture et de la ville, L’Artisanat du Bâtiment CAPEB13, Syndicat des Architectes des Bouches-du-Rhône SA13, Mouvement Départemental des Parents d’Élèves de l’enseignement public MPE13, SE-UNSA, SNES-FSU, Sud Education, SNUIPP-FSU, SNUTER-FSU, Solidaires13, UNSA13, UNSA Education, UNSA Territoriaux, Vivent les Services Publics VSP13, CNT SO, la Confédération Syndicale des Familles

Soutenus par : Génération.S, Groupe éducation Marseille insoumise, Parti Communiste Français, Parti Socialiste, Ensemble Marseille, Parti de Gauche, Réinventons la gauche, La République En Marche …

Site : www.marseille-contre-les-PPP.fr / Courriel : contact@marseille-contre-les-ppp.fr

Retrouvez-nous sur Facebook @MarseilleContreLesPPP ou en cliquant ici

Nous affirmons que d’autres choix sont possibles :

Réaliser un audit sur les besoins de l’ensemble des écoles marseillaises

C’est la base de toute stratégie de patrimoine. Force est de constater que la précipitation et le mode de sélection des sites s’est fait sans audit ou diagnostic terrain. Le montant de 480 000 €HT du marché remporté par le consortium TAJ, Finance Consult et Artelia pour nous « conseiller » le mode de réalisation PPP, aurait pu être utilisé pour réalisé un audit pragmatique terrain de l’ensemble des 446 écoles et ce dans un délai de six mois..

Bâtir un plan pluriannuel d’investissement dans les écoles

Rien ne transparait sur le plan pluriannuel d’investissement des écoles, qui devrait le seul outil s’il devait en exister qu’un d’un bon gestionnaire de patrimoine…

Réaliser une reconstruction-rénovation avec une MOP (maîtrise d’ouvrage publique)

Aux détracteurs de la loi MOP qui lui reprochent d’induire des temps d’études plus long, nous répondons que ce temps est nécessaire et que justement l’esprit de la loi MOP est de permettre à la maitrise d’œuvre et la maitrise d’ouvrage de phaser et contrôler à chaque phase les avancées des études. Et puis, entre nous, construire une école est l’acte de construction le plus simple pour une collectivité…

Conserver la gestion publique du projet et de la maintenance des écoles

Qui peut prévoir dans les prochaines années l’impact des nouvelles technologies dans les méthodes d’apprentissage, les conséquences sur le bâti et les équipements, et l’évolution démographique de nos quartiers. Le mode PPP sanctuarise, fige la maintenance par le programme spécifié dans le contrat PPP, tout écart qui sera hors programme sera de facto à négocier, à arbitrer et assurément la collectivité sera perdante financièrement …

Effectuer un prêt auprès de la banque européenne (avec des taux très bas)

Notre ville, Marseille, deuxième ville de France, est la ville qui sollicite le moins la banque européenne … pourquoi ? …

Obtenir un prêt spécial auprès de l’Etat, face à la situation catastrophique

Ce Plan Écoles d’Avenir de notre ville a été initié par l’Etat en 2016 lors du scandale de l’état déplorable des écoles marseillaises remontées par les médias nationaux. Un suivi devait être fait, … nous n’en avons pas vu la couleur … Le personnel enseignant devait être sollicité, les parents d’élèves consultés, … rien … vide de communication, d’actions …

Les vidéos pour mieux comprendre …

Les articles pour bien comprendre (presse, newsletter, fiches argumentaires,  …)

Marseille: Après l’opposition et les parents d’élèves, les architectes vent debout contre les reconstructions d’écoles

24 mai 2018|20 Minutes, Presse|

CONSTRUCTION La mairie de Marseille a recours à un partenariat