Le Collectif

Le Collectif2018-10-18T15:57:15+00:00
Notre collectif est constitué de citoyens, de syndicats et est soutenu par des partis politiques :
  • Citoyens qui ont déposé un recours au Tribunal Administratif : ALAIN BEITONE – CHRISTIAN BRUSCHI – GERARD PERRIER
  • CGT Educ’Action : Union Nationale des Syndicats de l’Education Nationale CGT
  • CSF : Confédération Syndicale des Familles
  • CAPEB 13 : Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, est le syndicat patronal représentant l’artisanat du bâtiment
  • CNT : Confédération nationale du travail
  • CINOV : Fédération Patronale Française des entreprises des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique
  • FSU : Fédération Syndicale Unitaire
  • MAV PACA : Maison de l’Architecture et de la Ville, a pour but de sensibiliser un large public aux questions architecturales et urbaines
  • MPE13 : Association départementale de Parents d’Elèves de l’Enseignement Public des Bouches-du-Rhône
  • SA13 : Syndicat des Architectes des Bouches-du-Rhône
  • SE UNSA : Syndicat français regroupant des enseignants de tous des corps du premier et du second degré de l’enseignement public, membre de la Fédération UNSA Education
  • SNES FSU : Syndicat National des Enseignements de Second degré, affilié à la Fédération Syndicale Unitaire
  • UNSA Education : Union nationale des syndicats autonomes
  • SNSO : Syndicat National des entreprises du Second Œuvre
  • SNUIPP : Syndicat National Unitaire des Instituteurs, Professeurs des Écoles et PEGC, affilié à la FSU
  • SNUTER : Syndicat national unitaire de la territoriale, affilié à la FSU
  • UD SOLIDAIRES : Union Syndicale Solidaires
  • SUD Education : Fédération syndicale française, rassemblant tous les personnels de l’éducation « de la maternelle à l’université »
  • UNSA : Union Nationale des Syndicats Autonomes
  • UNSA Territoriaux : fédération des syndicats locaux de personnels de la
  • Fonction publique territoriale, membres de l’UNSA
  • VSP : Vivent les Services Publics, collectif d’usagers, d’élus, d’associations et de syndicats qui se rassemblent pour développer et moderniser les services publics, étendre leurs champs d’intervention et leur démocratisation
Soutenus par : Génération.S, Groupe éducation Marseille insoumise, Parti Communiste Français, Parti Socialiste, France Insoumise, Ensemble Marseille, Parti de Gauche, Réinventons la gauche, La République En Marche…

Séverine Gil,MPE13,
André Jollivet, Maison de l’architecture et de la ville,
Patrick Verbauwen, président du syndicat des architectes des Bouches-du-Rhône,
Pierre-Marie Ganozzi FSU 13,
Patricia Blanchet-Bhang, CAPEB13
et Me Christian Bruschi auteur du recours de contribuables marseillais (Photo M.B.)

Pierre-Marie Ganozzi, secrétaire départemental de la FSU 13 revient sur ce PPP qu’il qualifie de « Pompe à Pognon public » qui coûte 100M€ de plus que le coût d’une maîtrise d’œuvre publique…

Séverine Gil, présidente du Mouvement des parents d’élèves (MPE) 13, défend ce qu’elle qualifie comme « la deuxième maison de nos enfants  »

Patricia Blanchet-Bhang Présidente de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) 13 parle de « grosse perte ». Rappelle : « Nous sommes l’économie locale » avant de dénoncer « par cette délibération la mairie prive ces entreprises d’activités »…

Deux recours ont été déposés, le premier par les professionnels, représentés par Philippe Fontanier, délégué général adjoint du Syndicat national des entreprises du second œuvre (SNSO) qui souligne que le PPP est souvent attribué « à des grosses structures, des majors du BTP » qui « confisquent ainsi une part des travaux aux entreprises locales qui se trouvent donc privées d’accès à cette commande publique extrêmement importante pour elles. » « Un recours gracieux », a été déposé devant le tribunal administratif « pour l’annulation de cette prise de position pour revenir à une maîtrise d’ouvrage publique… ».

Le second a été déposé par Me Christian Bruschi au nom de trois contribuables marseillais. « Le PPP est une voie dangereuse, ce n’est pas moi qui le dit, c’est la Cour des comptes et la commission sénatoriale bipartisane constituée sur ce point ». Considère que pour le PPP des écoles à Marseille, « l’argumentation formulée par la mairie est spécieuse… »

Propos recueillis par Mireille BIANCIOTTO pour le site DestiMed.fr, http://destimed.fr/Le-front-commun-contre-le-projet-partenariat-public-prive-PPP-des-ecoles-a